Grande canne

La pêche à la grande canne (ou à emboîtement) est la technique la plus utilisée pour la pêche au coup. Elle permet de pêcher avec précision sur un poste de pêche.

La technique consiste à pêcher avec une canne de 8 à 13 m mais avec une ligne inférieure à 5 m. On va emboiter ou déboiter les morceaux de la canne afin de pêcher à la distance voulue ou quand on voudra ramener un poisson.

Il y a quelques années encore, il fallait débourser une somme importante pour s’acheter une canne. Aujourd’hui avec la multiplication des marques qui cherchent à réaliser des produits avec un meilleur rapport qualité-prix, cette technique est devenue plus abordable pour tous.

Pour ce chapitre, on va d’abord voir LE MATÉRIEL, ensuite on verra quelques MONTAGES et enfin L’ACTION DE PÊCHE.

 

#1: LE MATÉRIEL

 LA CANNE

Les cannes utilisées sont fabriquées en carbone. Elles sont donc légères et rigides. Le poids d’une canne est souvent de moins d’1 kg. Pour pêcher correctement, je recommande une longueur de canne entre 9.50 m et 13 m.

A l’intérieur de la canne on va installer un élastique qui va permettre d’utiliser des lignes fines même pour prendre des gros poissons. Cet élastique va jouer le rôle d’amortisseur et va éviter de casser notre ligne.

 

LE SIÈGE

Le siège est essentiel dans la pêche au coup (mais pas que pour te reposer!). La pêche à la grande canne se pratique sur un poste précis, il est donc important d’être bien assis afin de ne pas trop bouger et d’avoir un siège confortable pour ne pas avoir trop mal au dos.

Le plus souvent, on va utiliser un panier-siège pour avoir toutes les choses utiles à portée de main (amorce, esches, lignes, dégorgeoir…). Il en existe maintenant à prix raisonnable.

 

LA BOURRICHE

Autre chose très importante: la bourriche pour conserver nos poissons bien vivants avant de les remettre à l’eau. Il faut qu’elle soit suffisamment grande, pas pour la remplir totalement (même si tu es ou tu seras un bon pêcheur j’en suis sur!) mais pour qu’elle baigne suffisamment dans l’eau. Les mailles doivent être fines car sinon les poissons à force de se frotter dessus vont s’abimer.

LES AUTRES ACCESSOIRES

  • le rouleau à déboiter: permet de déboiter sa canne sans la casser et avec plus de facilité .
  • L’épuisette: pour pouvoir ramener un beau poisson et ne pas l’abimer.
  • Le dégorgeoir: pour décrocher son poisson lorsque l’hameçon est enfoncé trop loin.

3 exemples de cannes à utiliser

Canne Décathlon BANKSTIFF- 9.50 m à 84€

photo canne decathlon

Canne Sensas Power King 93 – 11m à 179€

photo canne sensas power king

Canne Sensas Power Match 825 – 11.50m à 469€

photo canne sensas nanoflex

#2: LES MONTAGES

Pour la pêche à la grande canne, les différents montages se composent toujours du fil, d’un flotteur, de plusieurs plombs et d’un bas de ligne. Il faudra que tu adaptes la grosseur du fil, le poids du flotteur et la taille de l’hameçon suivant l’endroit où tu pêches et le poisson recherché.

Il est possible pour débuter d’acheter directement des lignes montées dans le commerce mais il est quand même mieux de monter sa ligne soi-même. C’est vrai qu’au début tu auras peut-être un peu de mal à mettre les plombs correctement sur la ligne mais tu verras ça te fera économiser de l’argent et tu pêcheras beaucoup plus précisément.

Voici 2 exemples de montages, 1 pour pêcher du gardon en étang et 1 pour pêcher de la brème en rivière.

Pêche du gardon en étang

schéma montage étang

Pêche de la brème en rivière lente

schéma montage riviere

#3: L’ACTION DE PÊCHE

Voilà maintenant tout est ok pour prendre du poisson, il faut maintenant PÊCHER!!

Avant de commencer à mettre sa ligne à l’eau il faut avoir préparé son amorce, pour ça regarde le chapitre sur l’amorce ici.

Ensuite voici les étapes que tu dois respecter pour bien pêcher:

  • Le sondage: grâce à une petite sonde que tu places sur l’hameçon, tu vas régler la profondeur de ton flotteur.  La sonde plus lourde que ton flotteur va le faire couler. Remonte ton flotteur jusqu’à ce que tu voies l’antenne ressortir de l’eau. Attention de bien faire ton sondage ligne tendue.

Pour pêcher le gardon, il faut que ton hameçon soit pile sur le fond. Pour pêcher la brème il faut qu’il traine au moins 10 cm sur le fond.

  • L’amorçage: le but est de lancer les boules d’amorce bien précisément à l’endroit où tu vas pêcher. Pour être précis, cale ta canne dans un support et vise le scion quand tu lances tes boules. Il vaut mieux que tu amorces plus court que trop loin.
  • L’eschage: l’esche passe partout pour la pêche au coup est l’asticot. Il faut le mettre sur l’hameçon par le plus gros bout, le piquer dans l’extrémité de la peau et faire ressortir l’hameçon.
  • Positionnement de la ligne: grâce au rouleau, emboite les éléments de ta canne et fais-la glisser jusqu’au talon. Parfois tu verras des petites bulles à la surface de l’eau (c’est le travail de ton amorce), positionne ta ligne juste dessus.
  • La touche et le ferrage: lorsque le flotteur coule ou se déplace, il faut lever la canne d’un geste court et rapide, c’est le ferrage. C’est en pratiquant que tu vas t’améliorer au ferrage.
  • Combat du poisson et décrochage: pour ramener ton poisson, glisse ta canne sur le rouleau, déboite les éléments jusqu’à arriver à la hauteur de la ligne et lève délicatement ta canne pour amener le poisson jusque dans tes mains. Pour les plus gros poissons, faits travailler ton élastique pour ramener au plus près ton poisson et utilise l’épuisette pour le capturer. Pour décrocher le poisson, essaie d’avoir toujours les mains mouillées et surtout n’utilise pas de chiffon! Si l’hameçon est engagé trop loin, prends un dégorgeoir.

Il ne te reste plus qu’à mettre ton poisson délicatement dans ta bourriche et à remettre une esche. Si les poissons sont sur le coup, la prochaine touche ne va pas tarder!

A toi de jouer!