Bien placer les plombs sur sa ligne

Bien placer les plombs sur sa ligne

À la pêche au coup et surtout à la grande canne, les grosses différences se font souvent grâce à des petits détails. La plombée de la ligne fait partie de ce détail qui peut changer une partie de pêche. On va voir comment réaliser une belle plombée et comment bien placer les plombs sur la ligne suivant les différentes situations au bord de l’eau.

1-Réaliser une plombée parfaite

Pour monter une belle plombée, il faut respecter quelques points très importants.

1- Avoir des plombs de bonne qualité

Il faut des plombs ronds avec une fente bien centrée, avec une forme parfaitement ronde et assez mou pour pouvoir les pincer correctement sur la ligne.

2- Mettre au minimum 6 plombs

Même si on a un flotteur de 0.20 g il faut mettre au moins 6 plombs sur la ligne afin de répartir correctement la masse sur toute la ligne. Le mieux est d’utiliser 8 à 12 plombs.

Pour les olivettes, il ne faut jamais la mettre toute seule sur la ligne. Il faut toujours l’accompagner de petits plombs ronds afin d’avoir une ligne quand même un peu souple. La masse de l’olivette doit faire au maximum 80% de la portance du flotteur.

3- Réaliser une plombée dégressive

C’est la base, mais pour rappel il faut toujours positionner les plombs du plus gros au plus petit. Les plus gros vers le flotteur pour finir par les plus petits vers le bas de la ligne.

4- Bien pincer les plombs sur la ligne

C’est l’étape incontournable qui va permette d’avoir ou de ne pas avoir une belle plombée. Pour voir comment bien pincer ses plombs sur la ligne, va voir la base MONTAGE DE LIGNE.

5- Avoir tous les plombs bien alignés

Si les plombs sont bien centrés et bien pincer sur la ligne ils doivent tous être bien alignés.

schéma alignement parfait des plombs

2-Comment placer les plombs

Une fois les quelques petites règles respectées, on va voir comment placer les plombs sur sa ligne suivant plusieurs critères. Il y a plusieurs façons de placer les plombs sur sa ligne (plombée groupée, étalée…).

Lors du montage des lignes à la maison, on peut anticiper la plombée que l’on va utiliser (ligne à brème, ligne à gardon…) mais la plupart du temps, le réglage de la plombée se fait au bord de l’eau.

1-Plombée groupée

C’est souvent avec cette plombée que l’on commence la partie de pêche. Elle est très bien pour toutes les pêches de fond.

La masse principale est regroupée grâce à plusieurs plombs. En dessous de cette masse on a souvent 2 ou 3 plombs intermédiaires puis 1 plomb de touche.

schéma plombée groupée

2-Plombée étalée

Cette plombée va servir lorsque l’on veut faire descendre l’esche de façon très naturel. C’est très bien pour les pêches “à passées” dans le courant et pour la pêche du rotengle.

Tous les plombs sont espacés de quelques centimètres.

schéma plombée étalée

3-Plombée avec olivette

Les plombées avec une olivette permettent de descendre très rapidement au fond de l’eau. Les olivettes sont utilisées lorsque le poids du flotteur devient assez lourd.

L’olivette est placée entre deux petits plombs ronds. Comme pour la plombée groupée, on y ajoute ensuite des plombs intermédiaires groupés et 1 ou 2 plombs de touches. 

schéma plombée olivette

Au cours de la partie de pêche il faudra remonter ou redescendre les plombs afin de trouver la bonne technique.

Le fait, parfois, de bouger 1 ou 2 plombs sur la ligne peut déclencher des touches. Il faudra jouer surtout sur la distance entre chaque plomb intermédiaire.

3-Tableau récapitulatif plombée

Voici un petit tableau qui va te permettre de savoir quelle plombée utiliser suivant le lieu de pêche.

tableau plombée suivant lieu de pêche

La publication a un commentaire

  1. Claude Deschamps

    J’aime très bien les explications

Laisser un commentaire