Comment bien sonder sa ligne?

Comment bien sonder sa ligne?

Que ça soit à la canne à emmanchement, à la canne télescopique, pour un pêcheur débutant ou pour un pêcheur confirmé, le sondage de la ligne est une étape importante qu’il ne faut surtout pas négliger. En effet, prendre son temps, en début de partie de pêche, pour bien sonder permet d’être efficace pour toute la partie de pêche. Le sondage ne sert pas juste à régler la hauteur du flotteur par rapport au fond, mais il permet également d’obtenir une cartographie mentale de la configuration du poste de pêche.

1-Quelles sondes utiliser ?

Voici un récapitulatif des sondes que l’on peut trouver dans le commerce.

Sonde "grenouille"

Ce sont les sondes classiques que l’on trouve dans tous les commerces. Il suffit de pincer la sonde pour introduire à l’intérieur l’hameçon.

Avantages: prix faible.

Inconvénients: peut abîmer le fil.

sonde grenouille plombs lemer
Source Pacific Pêche

Sonde pyramidale

Ces sondes sont très utilisées depuis quelques années. Il faut passer l’hameçon dans l’anneau, puis venir le piquer dans le morceau de mousse sur le dessous de la sonde.

Avantages: prix raisonnable, précision, poids pouvant aller jusqu’à 50g.

Inconvénients: peuvent se décrocher facilement.

sonde pyramidale garbolino
Source Pecheur.com

Sonde style Stonfo

Ce modèle de sonde permet de facilement bloquer l’hameçon. Il faut pousser le petit bouton pour faire sortir le système de blocage. Il suffit ensuite de placer l’hameçon dans la fente et de relâcher le bouton.

Avantages: n’abîme pas le fil.

Inconvénients: prix, manque de précision.

sonde style stonfo
Source peche-expert.com

Sonde In-line

C’est la toute dernière innovation pour les sondes. Ce système ressemble à la sonde pyramidale mais le fil passe bien à la verticale dans une fente.

Avantages: ultra précis, n’abîme pas le fil.

Inconvénients: peu de marques distribuent ce modèle pour l’instant.

sonde in-line guru
Source methodfishing.com

2-Comment sonder ?

  • Trouver la bonne profondeur

L’étape incontournable lors du sondage est de trouver la hauteur d’eau pour pouvoir régler le flotteur.

Après avoir installé la sonde sur son hameçon, il va falloir positionner la sonde sur la zone de pêche voulue. Il faut faire descendre la sonde au fond de l’eau en gardant la ligne bien tendue. Une fois que la sonde touche le fond la ligne va légèrement se détendre.

Le poids de la sonde est plus importante que celui du flotteur donc s’il coule ou s’il ressort complètement de l’eau, c’est que la hauteur d’eau choisie n’est pas la bonne. Il faudra alors remonter ou redescendre le flotteur jusqu’à ce que l’antenne sorte tout juste de l’eau.

www.for-fishing.com
  • Analyser le fond

Le sondage ne doit pas se faire uniquement sur la zone qui sera amorcée. Il est bien de voir ce qui se passe dans une zone d’environ 1 mètre devant, derrière et sur les côtés. Ça va permettre de savoir s’il y a de la pente, un trou ou une marche. C’est important pour pouvoir choisir le bon poste de pêche et choisir la bonne stratégie d’amorçage.

Pour les pêches en rivière avec du courant, il est important de sonder au début et à la fin de la coulée. Il arrive parfois que le fond varie latéralement.

Grâce au poids de la sonde et à la sensibilité de la canne, il sera également possible de pouvoir ressentir la nature du fond. Si on sent que la sonde s’enfonce et qu’il est difficile de la remonter, c’est que le sol est vaseux. En revanche, si on sent un “clock” dans la canne au moment que la sonde touche le fond, c’est que le fond est dur. Un sol dur ou caillouteux est préférable pour le gardon. Un sol plus vaseux est mieux pour la brème ou la tanche.

Laisser un commentaire