No-Kill

No-Kill

Aujourd’hui, notre nouvelle génération de pêcheurs pratique de plus en plus le “NO-KILL”

Le No-Kill consiste à relâcher le poisson après l’avoir attrapé.

Cette pratique est, à mon sens, indispensable à la survie de notre passion et elle contribue à en améliorer son image. La pratique de la pêche a souffert et souffre encore de l’image vieillotte qui lui colle à la peau. Parle donc de pêche à quelqu’un qui n’y connaît rien, tu verras sa première réaction. Beaucoup ne comprennent pas que l’on ne ramène pas de poisson à la maison.

Le travail fait par les animateurs de fédération ou d’association de pêche, la presse spécialisée, les blogs et surtout toi qui lis ces lignes contribuent chaque jour à changer cette mauvaise vision.

Il n’est pas question ici d’aller contre les personnes qui gardent leurs poissons pour manger. Tout dépend l’endroit et le type de poisson. Il existe de nombreux lieux, notamment pour la truite, qui sont réservés à ça. De même que garder quelques maquereaux en mer, jusqu’à aujourd’hui, n’a pas trop de conséquence. Par contre, je pense que dans un étang clos ou même une rivière la situation piscicole du moment ne le permet pas.

La pratique du No-kill a augmenté ces dernières années grâce aux nouvelles techniques de pêche aux leurres. Cette pêche qui a conquis la plupart des jeunes, permet de relâcher sans blessures le poisson après le combat et la photo. Ce qui change tout par rapport à une technique comme la pêche aux vifs.

Pour ce qui est de la pêche au coup, les poissons recherchés ne sont pas vraiment d’une grande valeur gustative, ce qui est notre chance. Mais attention car ça reste des poissons fragiles, notamment les gardons. Le stockage dans la bourriche et la manipulation de nos prises doit se faire avec précaution. L’utilisation d’une épuisette, même pour les plus petits sujets, ainsi qu’une grande bourriche de qualité permet de préserver la santé des poissons.

Le futur de la pêche passe par nos gestes au bord de l’eau. Si tu veux du poissons à manger pas de problème il y a des gens dont c’est le métier: pêcheurs professionnels, aquaculteurs…

A toi de jouer, pour que la pêche soit encore plus belle demain!

Pratique le NO-KILL!!

Laisser un commentaire