Débuter la pêche à la grande canne en rivière?

Débuter la pêche à la grande canne en rivière?

En parlant avec de nombreux pêcheurs débutants au coup, je me suis aperçu, que pour la plupart d’entre eux, ils pêchaient exclusivement en étang. Beaucoup m’ont dit qu’ils ne savaient pas trop comment aborder la pêche en rivière. Le courant, la profondeur, l’accessibilité des postes de pêche, la présence de péniches ou de kayaks, peut faire peur lorsque l’on débute la pêche à la grande canne. Pourtant, la pêche en rivière est pleine de surprises et de variétés.

1) Choisir son poste

On peut penser qu’avec ses kilomètres de berges la rivière offre une multitude de postes. En réalité, il est souvent difficile d’accéder au bord des rivières s’il n’y a pas d’aménagement de fait. Le pêcheur au coup à la grande canne voyage souvent chargé. La présence d’un parking non loin d’un poste de pêche est décisif dans le choix d’un lieu de pêche.

Pour pêcher à la grande canne, il faut un poste assez dégagé de gauche à droite, mais aussi derrière pour pouvoir déboîter sa canne sans problème. Attention donc au chemin de halage où joggeur et vélo peuvent, malheureusement, vous cassez du matériel.

2) Choisir sa ligne

Le choix de la ligne dépend de plusieurs choses : la profondeur, la vitesse du courant, le poisson recherché.

Les portances de flotteurs généralement utilisés vont de 0.80 g à 4 g.

Un flotteur forme boule est le plus adapté à la pêche en rivière. Il va permettre de mieux tenir dans le courant.

Un corps de ligne de 12/100 et un bas de ligne de 10/100 sont parfaits.

Voici un petit tableau récapitulatif des lignes le plus souvent utilisée en rivière :

tableau flotteur rivière

3) Choisir son amorce

Il est tout à fait possible d’utiliser la même base d’amorce qu’en étang. Mais il va falloir quand même compléter cette base par d’autres produits. Pour la pêche en rivière, on utilise une amorce plus lourde et plus collante que lorsque l’on veut pêcher en étang. Cela s’explique notamment par la présence du courant.

  • Rajouter du PV1

Le PV1 est une farine de tourteau réalisée avec plusieurs graines, mélangée avec de la mélasse. C’est un produit collant qui va éviter que les boules d’amorce s’éclatent trop rapidement avec le courant.  On en trouve dans tous les magasins de pêche et la plupart des amorces du commerce pour les gros poissons en contiennent déjà.

  • Rajouter de la terre

Dans une bonne amorce pour la rivière, la terre est indispensable. Elle va permettre d’alourdir l’amorce afin que les boules, une fois jetées à l’eau, ne dévient pas de leur trajectoire à cause du courant.

Pour en savoir plus sur les amorces pour la rivière, viens voir les bases For-Fishing de l’AMORCE. 

4) Tenir sa ligne

La présence du courant modifie la tenue de ligne par rapport à une pêche en étang. On ne va pas placer sa ligne directement sur le coup amorcé, mais on va la placer 1 ou 2 m en amont. La ligne va donc avoir le temps de bien se positionner avant de passer sur la zone d’amorçage.

Il ne faut pas hésiter à laisser filer sa ligne encore 2 m en aval. En début de partie de pêche, il arrive souvent que les beaux poissons se situent dans cette zone.

Pour éviter les emmêlages, il faut bien accompagner la ligne avec la canne tout au long de la coulée. Il faut également bien régler sa bannière. Trop de bannières, c’est le risque de rater un ferrage et de s’emmêler. Une bannière trop courte va quant à elle provoquer des petits à-coups qui vont empêcher d’avoir une présentation de l’esche naturelle. L’idéal est d’avoir une bannière comprise entre 50 cm et 80 cm.

Pour avoir toutes les bases de la pêche à la grande canne, n’hésite pas à aller voir la page GRANDE CANNE.

 

Laisser un commentaire