Bien choisir ses bas de ligne

You are currently viewing Bien choisir ses bas de ligne

Pour la plupart des pêcheurs au coup, la saison hivernale, permet de préparer son matériel pour les prochaines sorties pêche. C’est à ce moment, qu’il peut être intéressant de réfléchir sur un élément indispensable à la pêche, qui est le bas de ligne. On peut les acheter déjà montés ou les montés soi-même (voir article: Comment monter ses bas de lignes?). Pour ceux qui veulent monter leurs bas de lignes, nous allons voir comment choisir le fil, l’hameçon, mais aussi la longueur suivant plusieurs critères.

1-Poissons recherchés

Il est indispensable de choisir le bon diamètre de fil pour chaque type de poissons recherché. Il va de soi que l’on ne va pas choisir la même résistance du fil suivant que l’on recherche l’ablette ou la carpe. On va généralement du 7/100 au 18/100.

Pour l’hameçon c’est plutôt sa solidité et éventuellement sa forme qui vont changer suivant le poisson que l’on veut prendre. Pour la carpe, on va utiliser un “fort de fer” généralement de couleur bronze avec une forme ronde ou renversée. Pour les plus petits poissons, on peut utiliser des hameçons “fin de fer” avec une courbure étroite et une tige longue.

La taille de l’hameçon doit également correspondre à la taille de la bouche des poissons. Les plus couramment utilisés sont le N°22/20/18 pour le gardon, le N°18/16 pour la brème, le 14/12/10 pour la carpe et les gros poissons comme la tanche ou le barbeau.

On adapte la longueur du bas de ligne suivant les poissons recherchés. Notamment, pour la pêche de la brème à la grande canne, il est souvent intéressant d’avoir un bas de ligne plus long (environ 20 cm) que pour la pêche du gardon (10 ou 15 cm).

2-Esches utilisées

Le choix de l’hameçon va, aussi, se faire suivant l’esche que l’on va utiliser au bord de l’eau. C’est pour cela qu’il est bon de monter plusieurs types d’hameçons.

La pêche au ver de vase ne peut se faire qu’avec des hameçons plutôt “fin de fer” pour ne pas vider complètement le ver. On peut avoir une courbure d’hameçon étroite avec une tige assez longue.

Pour des esches plus volumineuses comme l’asticot, le ver de terreau ou le maïs, il vaut mieux une courbure plus ronde pour laisser libre la pointe de l’hameçon.

3-Techniques 

Les bas de ligne que l’on va monter pour la pêche à la grande canne ne vont pas être les mêmes que pour la pêche au feeder ou à l’anglaise.

Pour la pêche avec une ligne (grande canne, télescopique), les bas de lignes vont aller de 10 à 25 cm avec des hameçons “fin de fer” ou “fort de fer” suivant ce qui a été évoqué plus haut dans l’article.

Pour la pêche au feeder, la longueur utilisée est, généralement, comprise entre 40 cm et 1 m. Pour la pêche à l’anglaise c’est souvent de 30 à 50 cm. On utilise le plus souvent des hameçons “fort de fer” avec ces deux techniques, car on espère toucher des beaux poissons, mais aussi, le fait d’avoir à ferrer plus fort qu’à la grande canne, les hameçons trop “fin de fer” pourraient s’ouvrir à ce moment-là. La courbure de l’hameçon doit être assez ronde pour pouvoir accueillir plusieurs esches sur le même hameçon.

4- Tableau récapitulatif

Voici un tableau regroupant les différentes combinaisons des éléments d’un bas de ligne afin de couvrir la majorité des situations que l’on peut rencontrer au bord de l’eau.

Cet article a 2 commentaires

  1. Florian

    Super ! Continue tes articles, j’attends la newsletter toutes les semaines 👍

  2. Dyot

    Bons conseils en restant simples et efficaces. Inutile de compliquer les montages. Très bien.

Laisser un commentaire