Le retour de la pêche à l’anglaise

Le retour de la pêche à l’anglaise

Depuis l’arrivée de la pêche au feeder, il faut bien constater que la pêche à l’anglaise a été un peu laissée de coté. Il y a plusieurs raisons pour expliquer cela (voir la base FEEDER). Mais cette pêche n’a pas dit son dernier mot, loin de là. On voit depuis quelque temps maintenant revenir en force la pêche au Waggler fixe et coulissant.

C’est quoi la pêche à l’anglaise ?

Cette pêche se pratique avec une canne à anneaux et un moulinet. On utilise un flotteur qui s’appelle un Waggler. Grâce à ce matériel, on peut pêcher à plus de 20 mètres tout en ayant un montage fin et sensible.

1- Matériel et montages

  • La canne et le moulinet

– Canne spéciale anglaise de 3.60 m à 4.20 m (l’idéal c’est 3.90 m). À partir de 40 €

– Moulinet anglais (match). Bobine 3000 ou 4000. À partir de 30 €

  • Le fil

– Pour le moulinet : fil spécial anglaise (souvent de couleur noir). Du 18/100 au 25/100 (le 20/100 est un bon compromis).

– Bas de ligne de 30 à 60 cm en 12 ou 14/100, hameçon fort de fer du n°18 au n°12.

  • Waggler

– Pour les pêches en étang : waggler “droit”. De 3 g à 8 g.

– Pour les pêches en rivières ou étang profond (coulissant) :  waggler “bulbe” de 6 g à 30 g.

Particularités des flotteurs anglais:

il n’est pas toujours évident de repérer le poids d’un Waggler. Il y a encore quelques années la portance d’un Waggler était encore inscrit en correspondance anglaise (2 SSG, 5 AAA etc..). Aujourd’hui, la plupart des flotteurs vendus dans le commerce sont indiqués en grammes. Cependant parfois, il est indiqué sur le flotteur 4+1 ou 8+2… Ça veut dire que le Waggler est pré-plombé. Par exemple pour un flotteur de 4+1 ça veut dire que la portance est de 5g mais que le Waggler est déjà pré-plombé de 4g, il manque plus qu’à rajouter 1g de plomb sur la ligne.

  • Autres matériels 

– Plombs spécial anglaise

– Stop float, émerillon rolling, émerillon à agrafe ou attache spéciale anglaise

– Bas de ligne de 40 à 60 cm, hameçon fort de fer.

– Fronde

MONTAGE WAGGLER FIXE

dessin montage waggler fixe anglaise

MONTAGE WAGGLER COULISSANT

2- Action de pêche

Les conditions les plus favorables pour pêcher à l’anglaise sont en étang par un temps calme. Il est en effet, assez difficile de pêcher avec cette technique en rivière avec un courant assez rapide. La présence de vent est également un élément perturbateur, car il va pousser sur le fil et faire couler le Waggler.

La pêche au Waggler fixe est idéale jusqu’à 3 m de fond, au-delà, il faudra pêcher au Waggler coulissant.

Bien que personnellement, je monte mes montages directement au bord de l’eau, ils peuvent quand même être faits à l’avance. Dans ces cas-là, il suffit de réaliser le montage, le mettre sur un plioir et le relier, une fois au bord de l’eau, sur le fil du moulinet grâce à un simple noeud boucle dans boucle.

  • Le sondage

Pour cette technique, il n’est pas vraiment nécessaire d’être ultra-précis comme il faut l’être à la grande canne. Mais il est quand même important de sonder pour avoir une idée de la profondeur.

Plusieurs techniques sont possibles, que ça soit au Waggler fixe ou coulissant. La première consiste à pincer un petit plomb anglais sur l’hameçon. La deuxième technique est de descendre tous les plombs vers le bas de la ligne (technique utilisée pour le Waggler coulissant).

Pour les deux techniques, il faut procéder petit à petit. Si le Waggler se met à plat, c’est qu’il y a trop de fond. Il faudra alors, baisser le Waggler jusqu’à ce qu’il se mette droit. Ça voudra dire que les plombs sont au juste au-dessus du fond.

À la pêche à l’anglaise, il est toujours bon de trainer un peu au fond donc on règle le Waggler ou le nœud d’arrêt (pour le coulissant) de façon que le bas de ligne traîne de 5 à 30 cm.

  • L’amorçage

Si on ne pêche pas trop loin (20 à 25 m) il est possible d’amorcer à la main. Là encore inutile d’être trop précis, il vaut mieux faire une zone d’amorçage assez large de gauche à droite. Mais par contre, il ne faut pas amorcer trop derrière. 

Si on pêche plus loin, il faudra utiliser une fronde pour envoyer des boules d’amorce sur le coup.

La fronde va également permettre d’envoyer sur le coup des graines ou des asticots. C’est d’ailleurs une très bonne méthode lorsque l’on pêche à l’anglaise.

  • Le lancer

Pour lancer un montage en évitant les emmêlages, il faut bien faire passer la canne au-dessus de sa tête.

Comme à la pêche au feeder, pour lancer tout le temps à la même distance, il faut coincer le fil dans le line-clip une fois la distance de pêche régler.

  • Le ferrage et le combat

Il ne faut pas hésiter à bien amplifier le ferrage, car sans ferrage, il arrive régulièrement que les poissons se décrochent. Cela s’explique notamment que le scion d’une canne anglaise est moins souple qu’un élastique d’une grande canne, l’hameçon a donc moins tendance à rentrer facilement dans la bouche du poisson.

Il ne reste plus qu’à ramener le poisson au bord et recommencer.

Avec la pêche à l’anglaise, on peut aller chercher le poisson plus loin qu’à la canne classique, ce qui permet très souvent de faire de jolies bourriches avec des gros poissons.

Cette technique, jugée souvent compliquée par les débutants ou les pêcheurs à la grande canne, permet en réalité de retrouver simplement le plaisir de la pêche sans avoir à investir dans trop de matériel.

Cet article a 3 commentaires

  1. Florian

    Un article très clair comme d’habitude ;). Tu m’as donné envie de m’y mettre !

  2. Gravallon

    J’ai le même flotteur que sur la première image et je voulais savoir quelle est le poids des plombs merci d’avance.

    1. jeremy

      Bonjour, pour ce type de flotteur tu peux utiliser 2 à 4 plombs n°6 et un plomb de touche n°8.

Laisser un commentaire